Comment répondre efficacement aux besoins de recrutement dans le digital

ESN, Recrutement digital

Les ESN ont en permanence besoin de recruter de nouveaux talents : pour y parvenir, elles ont plusieurs méthodes de recrutement à leur disposition. 

 

Les limites des méthodes de recrutement traditionnelles

 

Les méthodes de recrutement traditionnelles ne sont pas toujours adaptées aux métiers du digital, surtout dans un contexte de pénurie des talents. En effet, elles nécessitent parfois de mobiliser beaucoup de ressources pour des résultats assez limités. 

Les salons de recrutement sont sans doute la méthode de recrutement avec le rapport coût / efficacité le plus défavorable. Les salons sont généralement très coûteux et ne permettent de recueillir qu’un nombre limité de candidatures sur les profils digitaux.

L’approche directe peut donner de bons résultats avec les profils expérimentés, mais son coût reste élevé et difficile à supporter pour de nombreuses ESN. La candidature spontanée requiert également un certain investissement mais peut permettre de rencontrer de bons candidats. Cette technique est néanmoins très aléatoire.

Les jobboards peuvent quant à eux aider à toucher le plus grand nombre. En contrepartie, il faudra souvent faire le tri parmi un nombre élevé de candidatures, pas toujours pertinentes. De la même manière, la CVthèque peut être un moyen de trouver de bons profils mais, là aussi, le tri peut se révéler extrêmement fastidieux et chronophage.

dispositLes méthodes de recrutement traditionnelles ne sont pas toujours adaptées aux métiers du digital,Pour se faire connaitre par les candidats, les ESN disposent de plusieurs méthodes de recrutement à la disposition. 

Une des méthodes de recrutement les plus efficaces pour les ESN est la cooptation. Elle offre en effet de nombreux avantages et permet de recruter des profils de qualité. Néanmoins, son rayon d’action reste limité et cette méthode ne donne pas accès à un flux continu de candidats.  

Le reskilling, une solution de choix

Pour dépasser ces limitations, les ESN peuvent faire appel au reskilling. Adossé au dispositif de la POEI (Préparation Opérationnelle à l'Emploi Individuelle), le reskilling combine processus de recrutement et processus de formation. Avec le reskilling, l’ESN choisit sur présentation son futur collaborateur. Celui-ci est ensuite formé pendant 3 mois afin d’acquérir les bonnes compétences, avant d’intégrer l’ESN en CDI.

L’ESN dispose ainsi d’un collaborateur immédiatement opérationnel et une grande partie de la formation est prise en charge par Pôle Emploi. A ce titre, le reskilling est aujourd’hui la méthode de recrutement la plus efficace et la moins chère pour les ESN.

En conclusion, pour optimiser son recrutement et maximiser ses efforts, il est primordial de prendre en compte le rapport coût / efficacité des différentes méthodes de recrutement. Le reskilling est une solution de choix pour atteindre rapidement ses objectifs de recrutement, à moindre coût.

je recrute mon futur collaborateur

Réagir