Quels sont les métiers de la transformation digitale accessibles en formation courte ?

transformation digitale

Alors que le département d'État américain du travail déclare que « 65 % des écoliers d'aujourd'hui pratiqueront, une fois diplômés, des métiers qui n'ont même pas encore été inventés », l’entreprise est déjà, avec la transformation digitale, dans le besoin de recruter de nouveaux profils qui n'existent (presque) pas.

En effet, pour optimiser les capacités des nouveaux outils technologiques dans les process clés de leurs fonctionnement les entreprises cherchent à embaucher à court, moyen et long terme.

Ces nouveaux métiers à intégrer sont autant de défis pour les organisations des entreprises que de belles opportunités pour les profils qui possèdent un certain bagage technique et théorique ainsi qu’une bonne capacité d’adaptation.

Nous faisons ici la lumière sur 7 de ces métiers, classés en 4 catégories. Accessibles en formation courte, ces postes conviennent à des profils généralistes qui n’ont pas nécessairement suivi une formation initiale spécifique.

 

Catégorie Systèmes d’Information (SI)

Le Consultant CRM

Le consultant CRM se trouve à la croisée de deux domaines : le Marketing / relation clientèle d’un côté, l’IT de l’autre.

C’est en analysant le comportement client et ses interactions avec l’entreprise que le spécialiste CRM pourra formuler des recommandations et mettre en œuvre un plan d’action pour l’optimisation de l’outil dédié à la gestion de la relation client. Il établit des indicateurs de performance et contrôle les résultats.

Le plus souvent issu du Marketing, le consultant doit posséder d’excellentes capacités analytiques et de synthèse, une appétence pour les statistiques et savoir évoluer en mode projet.

Les pré-requis pour devenir Consultant CRM : 

  • Bac+ 3/5 : vous êtes diplômé(e) d'une école de commerce, marketing, gestion, informatique, développement ou scientifique.
  • Rigoureux, créatif et avec un excellent relationnel, vous avez un sens aigu du service Client.
  • Une première expérience en développement serait un plus.

 

Le Consultant ERP

Le consultant ERP a pour mission de conseiller l’entreprise dans le choix de son ERP, d’en paramétrer les fonctionnalités, de préparer et de mener les phases de tests, en correspondance avec l’existant et le cahier des charges fixé par le commanditaire.

L’ERP (Enterprise Resource Planning) est le cœur informatique : l’ensemble modulaire et partagé des applications informatiques propres à l’organisation et aux activités de l’entreprise. C’est pourquoi le Consultant ERP sera plus pertinent et performant s’il est déjà sensibilisé aux enjeux du secteur de l’entreprise qui a fait appel à lui.

En plus d’un excellent bagage technique, l’esprit de synthèse et un bon relationnel pour accompagner le changement sont les qualités essentielles du Consultant ERP.

Les pré-requis pour devenir Consultant ERP :

  • Consultant ERP SAP - Finance : Bac +5 Commerce, Marketing Digital, CTRL de gestion/finance et une expérience fonctionnelle
  • Consultant ERP Cloud - Finance : Bac +5 école d'ingénieur, Master II en Comptabilité - Contrôle de gestion et expérience fonctionnelle en contrôle de gestion ou comptabilité. 

 

 

 

friends-look-on-laptop
Le consultant ERP est chargé de conseiller l'entreprise dans le choix de son ERP

 

Catégorie Data

Le Consultant Big Data

Le consultant Big Data met en œuvre et optimise la collecte des données. Il mène un audit des outils et de l’architecture Big Data de l’entreprise, conduit des tests de performance et préconise des solutions à déployer. Issu des mathématiques et de la programmation, son goût du défi technique lui permet de tester et d’imaginer les meilleures solutions techniques pour la collecte massive des données devenues indispensables à l’activité de l’entreprise.

Les pré-requis pour devenir Consultant Big Data :

  • Bac +5 minimum : en école d'Ingénieur, Finance, Marketing ou Communication.
  • Compétences en algorithmique et dans un langage de programmation sont un plus. 

 

Le Data Analyst

Le Data Analyst traduit la masse des données brutes recueillies par l’entreprise en données exploitables pour son activité. Il est capable de compiler les données issues de sources diverses, de les classer et de les modéliser. Le data Analyst fournit à l’entreprise des outils d’analyse puissants et pertinents qui permettent d’évaluer l’existant mais aussi de proposer du prédictif. Issu des statistiques et du code informatique il a d’excellentes capacités de synthèse et sait répondre aux attentes spécifiques du client.

Les pré-requis pour devenir Data Analyst :

  • Bac +4/5 : vous êtes diplômé(e) d'une école d'Ingénieur, de marketing ou de statistiques avec une dominante informatique.
  • Être rigoureux avec un esprit d'analyse développé et d'une organisation à toute épreuve.
  • Niveau d'anglais correct. 

 

Catégorie développement informatique

Le Développeur Java

Le développeur Java développe des applications client-serveur, qui vont chercher les requêtes du client (par exemple des données) dans le serveur. Ce type d’application est la base d’un système en réseau. Java se classait dans le top 3 des langages de programmation en 2016 pour le développement back-end et mobile (sondage Stackoverflow). Issu de l’informatique, le développeur Java sait être rigoureux et méthodique, il reste curieux des innovations technologiques notamment concernant le back-end et les bases de données.

Les pré-requis pour devenir Développeur Java : 

  • Bac + 5 en école d’ingénieur ou Master 2 Scientifique, Mécanique, ou bac+2/3 avec 3 à 4 ans d’expérience dans le développement IT.
  • Une expérience dans un des langages de programmation suivants : C#, Python ou autre langage de programmation objet.
  • Vous êtes mobile, dynamique et capable de vous adapter rapidement.
  • Bon niveau d'anglais.

 

 

Le Consultant AMOA

L’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMOA) veille à ce que la Maîtrise d’Ouvrage (MOA) dispose bien des ressources et des moyens nécessaires pour la réalisation d’un projet informatique et l’atteinte de ses objectifs. Il traduit la demande d’un service à l’intention de la Maîtrise d’Ouvrage, cadre le projet, formule les besoins, appuie la conception et assure le suivi de la réalisation. Il sait évoluer dans un contexte agile, possède suffisamment de connaissances techniques pour être à l’interface du service informatique et des autres départements et peut communiquer efficacement pour garantir la meilleure réussite au projet.

Les pré-requis pour devenir Consultant AMOA : 

  • Bac+5 minimum : vous êtes diplômé(e) d’une grande école de Commerce, d’Ingénieur, d’un Master II. 
  • Qualités d’écoute et de communication ; ainsi que vos capacités d’analyse, de synthèse et d’adaptation.
  • Qualités rédactionnelles et relationnelles. Vous faites preuve d’autonomie, de dynamisme et d’initiative. 
  • Connaissance des langages web (Javascript, HTML…) est un plus,
  • Niveau d’anglais correct.

 

Le secteur du développement informatique offre des opportunités d'emploiLes métiers du développement informatique sont très recherchés par les entreprises

 

Catégories Ressources Humaines

Le Consultant SIRH

Le consultant SIRH fait le pont entre les demandes de la Direction des Ressources Humaines (DRH) et la mise en œuvre par la Direction des Systèmes d’information (DSI). Il mène un diagnostic des process RH de l’entreprise, cerne les enjeux RH et accompagne la transformation des process en mettant en place des outils. Le Consultant SIRH peut être issu des Ressources Humaines ou de l’informatique. Dans tous les cas, avoir une appétence pour ces deux domaines est nécessaire, ainsi qu’un excellent relationnel et une grande rigueur pour être en capacité de mener à bien des projets souvent sensibles au sein des entreprises.

Les pré-requis pour devenir Consultant SIRH :

  • Bac +5 minimum : vous devez être diplômé(e) d'une grande école de Commerce, ou d'Ingénieur, ou d'un Master II (RH/SIRH, change Management), Marketing Digital, Journalisme.
  • Qualité d'écoute et de communication, rédactionnelles et relationnelles.
  • Autonomie, dynamisme et preuve d'initiative.
  • Capacités d'analyse, de synthèse et d'adaptation.
  • Niveau d'anglais correct.

Ce rapide tour d’horizon de métiers de la transformation digitale accessibles en formation courte montre l’étendue des opportunités pour des profils, venus d’école d’ingénieur, d’informatique et même issus des ressources humaines. Dotés d’une rémunération attractive, ces différents métiers touchent les fonctions clés de l’entreprise et sont particulièrement adaptés à des profils hybrides et en reconversion, qui apprécient les projets transverses ambitieux.

New call-to-action

 

 

 

Réagir