Choisir son métier : les 3 étapes pour trouver votre nouvelle voie professionnelle

« Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez plus à travailler un seul jour de votre vie. ». Cette citation populaire de Confucius, vous paraît être un principe qui tombe sous le sens. Pourtant de nombreux salariés ne sont pas franchement épanouis dans leur métier actuel.

Pour cette raison, vous avez décidé de prendre le temps d’envisager toutes les options, pour trouver celle qui correspond le mieux à vos attentes. Vous cherchez un emploi, mais surtout un métier.

Choisir son métier : plus simple que vous ne le pensez !

Choisir un métier qui vous plaît, nécessite de comprendre le marché du travail et la diversité des offres. En vous renseignant, vous pouvez rapidement être submergé par les démarches et informations.

C’est pourquoi il est souhaitable si vous souhaitez vous reconvertir, de définir une méthodologie pour trouver un métier qui vous corresponde vraiment.

Appréhender le marché et échanger avec des professionnels sont des éléments clés de votre recherche, notamment si vous souhaitez vous diriger vers de nouveaux métiers ou des métiers en tension.

 

Etape 1 : Qu’est-ce qu’un métier pour le marché ?

Un métier doit apporter sa contribution dans la chaîne de valeur. Assurez-vous de choisir un métier qui propose de nombreuses opportunités sur le marché du travail.

Un métier est défini par 3 composantes :

  • Des process et des méthodes : d’où vous partez, où vous allez et comment vous devez y aller.
  • La technologie à utiliser : les outils que vous serez à même d’utiliser (l’ordinateur, l’IRM, la voiture, etc.). Quel que soit votre métier, vous devez maîtriser la technologie de votre environnement.
  • Le comportement : c’est-à-dire le savoir-être. A chaque métier correspond une posture, un comportement face à votre environnement. Vous ne devez pas réagir de la même façon avec vos clients, vos collègues ou votre hiérarchie.

 

Si votre formation offre un enseignement pratique qui couvre ces 3 aspects propres à votre futur métier, vous avez plus de chance de devenir rapidement opérationnel. Vous améliorerez ainsi votre employabilité.

La connaissance des 3 composantes pour chaque métier peut vous aiguiller dans votre orientation.

Vous serez plus enclin à choisir un métier si vous savez que vous utiliserez des technologies qui vous plaisent, par exemple. Pour vous faire une idée plus précise de ces 3 composantes, nous vous conseillons d’échanger avec une ou plusieurs personnes qui exercent cette profession.

 

rencontrer des professionnels

Allez à la rencontre des professionnels pour trouver votre voie

 

Etape 2 : Les professionnels : un puits de richesse !

Lorsque vous rencontrez un professionnel qui exerce le métier visé, il se fait un plaisir de partager avec vous la réalité du travail sur le terrain.

Demandez-lui quels sont les process et les méthodes ? Quelles technologies faut-il maîtriser ? Quel est le comportement professionnel, le savoir-être requis pour exercer ce métier ?

Il est important de préparer en amont votre entretien avec le professionnel. Vous pourrez ainsi aborder tous les points importants, vous ne donnerez pas l’air de faire perdre son temps au professionnel et vous cernerez mieux votre futur métier.

Les professionnels sont souvent heureux de répondre aux questions posées sur leur environnement de travail. Cette curiosité de votre part les valorise, et vous donne l’opportunité de constituer un carnet d’adresse de contacts professionnels pertinents.

Ces entretiens vous permettront de confirmer votre orientation et votre choix de formation. Les professionnels rencontrés pourront établir pour vous les composantes indispensables au métier visé.

 

Etape 3 : Nouveaux métiers, métiers en tension… nouvelles opportunités !

Lors de vos recherches, vous avez forcément dû entendre parler des métiers en tension et des nouveaux métiers (notez bien que les métiers en tension ne sont pas tous de nouveaux métiers).

Les nouveaux métiers

Les nouveaux métiers sont des métiers qui ne sont pas encore totalement connus et donc pas encore répandus dans le marché du travail. Les compétences qu’ils requièrent peuvent être nouvelles ou associées à des compétences « classiques ». Parfois un nouveau métier peut être une simple évolution d’un métier déjà existant.

L’émergence de ces métiers offre de nouvelles perspectives dans un domaine. Dans le Marketing par exemple, les nouveaux métiers du digital ont permis d’étendre les fonctions des Marketeurs sur des fonctions de gestion et suivi de clientèle.

Les métiers en tension

Les métiers en tension ont toujours existé. L’employeur se retrouve face à une pénurie de candidats, faute d’un nombre suffisant de personnes formées et opérationnelles. C’est une question d’offre et de demande : le BTP, la restauration ou l’aide à la personne sont toujours des secteurs pour lesquels les candidats ne sont pas assez nombreux pour couvrir les besoins des entreprises.

Certains autres secteurs connaissent des pénuries de main d’œuvre de façon plus conjoncturelle. Face à ce dilemme, les entreprises peuvent avoir beaucoup de mal à fonctionner normalement.

En tant que candidat, vous avez plus de chances d’attirer l’attention des recruteurs dans ce contexte. Il est en effet beaucoup moins difficile et moins long de se faire recruter quand les profils sont rares.

 

il est facile de se distinguer
Il est plus facile de se faire remarquer lorsque l'on postule à un métier en tension

 

Les métiers du numérique

Le numérique est un des secteurs qui recrute le plus en France. Les offres dans le numérique sont nombreuses dans les techs mais également auprès des entreprises qui souhaitent se digitaliser. La transformation digitale créé de nombreuses opportunités, tous secteurs confondus.

Les métiers du numérique sont des nouveaux métiers en tension !

En effet, les entreprises peinent à trouver certaines compétences pointues et nouvelles (experts Cybersécurité ou Big Data). Elles décident alors de se tourner vers le Reskilling pour trouver de nouveaux candidats. Les centres de formations, comme le Groupe FITEC – devenez.fr proposent ainsi des formations calibrées aux besoins croissants des entreprises du numérique.

New call-to-action

Réagir