Les 4 critères clés d’embauche pour un recruteur

entretien embauche

Pour convaincre un recruteur, vous ne devez rien laisser au hasard. Vous serez évalué selon 4 critères clés d’embauche, qui détermineront si  vous correspondez au poste visé.

Votre CV permet d’évaluer les 2 premiers critères : les compétences et le parcours professionnel. S’ils ont convaincu le recruteur, vous passerez alors à l’étape suivante du processus : l’entretien d’embauche.

C’est durant cette étape que vous validerez les seconds critères que sont le comportement et la motivation.

Il est crucial de valider tous les critères sans exception, pour que tous les feux passent au vert et vous dirigent vers la voie de la réussite !

 

 Les 4 critères clés

  1. Les compétences
  2. Le parcours professionnel
  3. Le comportement
  4. La motivation

 

1. Les compétences

Vos compétences constituent le premier motif de rencontre pour le recruteur. Si vous possédez le bon diplôme, les bonnes expériences, les bonnes formations ou la maîtrise des bons outils, alors le premier critère d’évaluation est validé. Le recruteur est déjà certain que vous répondrez aux besoins techniques du poste.

 Il n'y a pas de parcours idéalPeu importe votre parcours, il doit coller aux attentes du recruteur pour être idéal. 

 

2. Le parcours professionnel

Chaque parcours est différent, et peut représenter à sa façon le parcours idéal du recruteur.

Vous avez eu très peu d’employeurs différents, et sur une longue période ? Cela peut représenter la stabilité et rassurer un recruteur. Cela peut signifier que vous savez vous inscrire dans la durée au sein d’une entreprise.

Vous avez eu de nombreuses expériences avec de multiples employeurs ? Le recruteur appréciera votre curiosité et vos compétences variées.

Quoi qu’il en soit, il n’y a pas de bon ou de mauvais parcours. Ce qu’il faut c’est avoir le parcours qui correspond aux besoins et à la vision du recruteur.

 

Si ces deux critères sont validés (compétences et parcours professionnel), le recruteur vous convoque ensuite pour un entretien d’embauche. L’obtention d’un “oui” à la suite de votre entretien dépendra donc principalement des 2 derniers critères : le comportement et la motivation.

Ces deux derniers critères sont déterminants : d’après une étude de RegionsJob (ancien HelloWork) sur le recrutement en 2017, 82% recruteurs accorderaient plus d’importance à la personnalité et au savoir-être du candidat qu’à son expérience et à son parcours (78%).

Votre guide sur la reconversion professionnelle dans l'informatique

 

3. Le comportement

Le comportement se traduit par l’état d’esprit et le savoir-être que vous aurez lors de l’entretien, et qui doivent correspondre aux besoins du poste. En effet, il ne suffit pas d’avoir un bon CV pour réussir votre entretien d’embauche.

Avoir le bon comportement signifie savoir écouter votre interlocuteur. L’entretien est une discussion entre deux professionnels. Soyez à l’écoute pour créer les conditions d’une discussion bénéfique pour chaque interlocuteur.

Le comportement se manifeste également à travers le savoir-être. Vous devez démontrer que votre comportement professionnel est celui qui est attendu pour ce poste ; que vous êtes capable de vous intégrer dans votre future équipe et par conséquent dans votre future entreprise.

 

4. La motivation

La motivation doit prouver au recruteur votre appétence pour le poste. Ne vous contentez pas d’un “je suis motivé(e)”, car votre motivation ne s’affirme pas. Elle se démontre par votre discours et les questions que vous poserez durant l’entretien.

 L’entretien d’embauche tient à la fois de l’acte de vente et de l’acte de séduction.

votre savoir-être compte plus que toutVotre comportement est un critère clé pour réussir votre entretien

 

Le comportement : La règle des 4x20

“Vous n'aurez pas deux fois l'occasion de faire une première bonne impression.” disait Coco Chanel.

Les 4x20 sont déterminants dans le jugement que portera le recruteur à votre égard. C’est la première impression que vous lui laisserez, et qui perdurera durant l’intégralité de l’entretien. Ces 4x20 sont : les vingt premiers centimètres du visage, les vingt premiers mouvements, les vingt premières secondes, les vingt premiers mots. Ne laissez pas de place au hasard et préparez soigneusement votre entrée, travaillez votre posture et votre texte et choisissez bien vos mots. Soyez captivant !

  1. Les vingt premiers centimètres du visage
  2. Les vingt premiers mouvements
  3. Les vingt premières secondes
  4. Les vingt premiers mots

Ce sont eux qui vont d’abord attirer l’attention du recruteur : votre sourire, votre regard, votre coiffure, etc. Soyez souriants, et regardez votre interlocuteur dans les yeux, car avant même de vous adresser verbalement au recruteur, votre visage lui communiquera beaucoup de choses.

Vos vingt premiers mouvement se traduisent par votre posture, votre poignée de main, votre démarche, etc. Ils révèlent déjà votre personnalité au recruteur. Privilégiez une posture dynamique d’écoute pour montrer au recruteur votre motivation et votre savoir-être en entreprise.

Votre comportement dès les vingt premières secondes créera un climat à l’entretien : chaleureux et studieux ou tendu et oisif. Vous vous rendrez rapidement compte comment se déroulera la suite de l’entretien dès les vingt premières secondes.

Vos vingt premiers mots sont déterminants. Ils doivent traduire votre enthousiasme et votre fort intérêt pour l’offre, le recruteur et l’entreprise. Tout commence avec le premier mot prononcé, “Bonjour” qui doit retranscrire chaleur et bienveillance. Sachez vous présenter en peu de mots pour séduire votre interlocuteur dans ce laps de temps.

 

Les 4 critères clés sur lesquels vous serez évalué vous donneront les ressources nécessaires pour vous préparer à votre entretien. N’oubliez pas que les 4 vingt ont pour objectif de vous mettre en valeur dès le début de l’entretien, et de faire la meilleure première impression possible !

 

Découvrez votre nouveau métier 

Réagir