Comment solliciter son réseau professionnel dans sa recherche d'emploi ?

emploi

Il existe trois façons de trouver un emploi aujourd’hui : répondre directement à une offre sur un site de recrutement ou de l’entreprise directement ; envoyer une candidature spontanée par mail ou par courrier ; ou encore solliciter son réseau.

D’après une étude Ifop pour Pôle emploi, 77% des français jugent la sollicitation du réseau personnel et/ou professionnel comme le moyen hors-ligne le plus efficace pour trouver un emploi. Il arrive par ailleurs en première position du classement avec 37% des retours à l’emploi.


Cette tendance prend de l’ampleur grâce aux réseaux sociaux professionnels tels que LinkedIn ou Viadeo, qui facilitent la prise de contact et l’échange.

Analysons ensemble les tendances et les bonnes pratiques du réseautage !

 

La transitivité de la confiance : l’origine du réseau

 

La recherche d’un emploi grâce à la sollicitation de son réseau repose sur la transitivité de la confiance. Elle sert à créer une relation de confiance entre plusieurs individus qui ne se connaissent pas, avec l’aide d’amis (ou connaissances) communs qui jouent le rôle d’intermédiaire.

Il est important que les personnes présentées aient un intérêt professionnel réciproque.

Le réseau repose donc sur la transitivité de la confiance.

 

la transitivité de la confiance
La transitivité de la confiance est cruciale lorsque l'on créé son réseau professionnel

 

Sachez que vous possédez 2 types de réseaux : un réseau primaire et un réseau secondaire. Votre réseau primaire est généralement constitué de 20 personnes, avec qui vous entretenez une relation de confiance forte. Il est évident que ces personnes vous recommanderont professionnellement car elles connaissent vos qualités et ont confiance en vous. Si une personne de votre réseau primaire s’avère être un recruteur, alors la sollicitation du réseau s’arrête là !

 

Mais si ce n’est pas le cas, sachez que votre réseau primaire dispose également d’un recruteur. Parmi 20 personnes que vous connaissez dans votre réseau primaire, elles-mêmes connaissent 20 personnes, ce qui représente 400 personnes que vous pouvez atteindre. C’est votre réseau secondaire. Vous toucherez ainsi une multitude de secteurs d’activité, susceptibles d’être intéressés par votre candidature.

 

Les bonnes pratiques pour réseauter

  • donner pour recevoir 

Le réseau fonctionne au don : vous proposez votre temps et vos compétences à votre réseau.

Solliciter votre réseau ne signifie pas “quémander" un emploi

Ne dites pas “Je cherche du travail, pouvez-vous faire circuler mon CV ?”. Préférez plutôt “Si mon profil peut intéresser une de vos relations, n’hésitez pas à lui transmettre mon CV ci-joint”.

 

  • demander conseil 

Une technique simple et facile à mettre en application lorsque vous sollicitez votre réseau, est de demander conseil. Vous valoriserez ainsi la personne que vous contactez, et elle sera plus encline à vous aider car vous serez dans une relation donnant-donnant.

Les conseils vous permettront également de vous améliorer sur le contenu de votre démarche : des conseils sur votre CV par exemple. Surtout si la personne que vous sollicitez travaille dans les Ressources humaines ou dans le secteur que vous ciblez.

Il est donc important de bien connaître les secteurs d’activités de votre réseau, pour entrer en contact avec les bonnes personnes.

 

  • atteindre directement l’entreprise ciblée :

Vous pouvez également demander conseil sur l’entreprise que vous ciblez, sur son mode de fonctionnement et la meilleure façon d’entrer en contact avec elle. Les membres de votre réseau transféreront directement votre CV s’ils connaissent quelqu’un y travaillant, et ce sans même que vous ayez besoin de le demander.

C’est le rôle de la transitivité de la confiance.

La personne voudra vous mettre en contact avec une personne de son propre réseau travaillant dans cette entreprise, pour que vous puissiez directement vous renseigner auprès d’elle. Vous pouvez ainsi plus facilement obtenir un rendez-vous d’information avec l’entreprise ciblée.

Ces rendez-vous sont par ailleurs très intéressants pour vous, car ils sont beaucoup moins impressionnants et beaucoup plus accessibles que l’habituel entretien d’embauche.

Si, durant ce rendez-vous d’information, vous convainquez cette personne de la pertinence de votre démarche, vous augmenterez vos chances de retenir son attention.

Si un poste est disponible et vous correspond dans son entreprise, elle sera en mesure de vous le proposer ou de vous recommander auprès du recruteur.

 

La recommandation du réseau

Une personne de votre réseau peut vous recommander auprès de son entreprise

 

  • se faire coopter

Vous pouvez également vous faire directement recommander par un collaborateur de l’entreprise, c’est-à-dire vous faire coopter.

Là aussi la transitivité de la confiance joue un rôle clé. Le collaborateur connaît vos qualités et compétences, et vous recommandera sans hésiter à l’entreprise.

L’entreprise fera confiance à la recommandation de son collaborateur, car celui-ci aura tout intérêt à recommander une personne de valeur. Soyez cependant sûr de votre choix, si vous utilisez cette méthode. Votre comportement durant le processus de recrutement doit être irréprochable, car vos actions auront un impact sur l’image du collaborateur qui vous aura coopté.

 

Le pouvoir des réseaux sociaux : LinkedIn

 

1 professionnel sur 3 dans le monde est membre de LinkedIn ! Votre présence sur ce réseau social est primordiale !

Les fonctionnalités de LinkedIn sont idéales pour élargir et solliciter votre réseau. Vous pouvez communiquer largement auprès de vos contacts professionnels, en postant plusieurs statuts. Vous pouvez exposer votre situation et ce que vous recherchez, et les raisons qui font de vous le candidat idéal.

Par ailleurs, les collaborateurs haut placés dans une entreprise sont beaucoup plus accessibles sur LinkedIn. Vous pouvez vous connecter directement auprès d’eux : les relations en communs s’affichent et vous permettent de leur montrer que votre demande est légitime. Vous pourrez ensuite les contacter directement par InMail, en expliquant les raisons de votre démarche.

Les recommandations de vos compétences sur votre profil vous donnent également une meilleure visibilité. N’hésitez pas à demander à vos collègues, anciens ou actuels, de vous recommander.

Mettez bien sûr à jour votre présentation, avec des phrases courtes et invitantes qui attirent l’attention.

 

 Découvrez votre nouveau métier

Réagir